Madame Victoria

Éditeur ALTO
Paru le
Papier ISBN: 9782896941926
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896941933
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896941940
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

À l'été 2001, un squelette apparaît à l'orée d'un petit bois, à quelques pas de l'Hôpital Royal Victoria à Montréal. Une enquête s'amorce, qui deviendra une quête : découvrir l'identité de cette femme morte sans bruit. Mais toutes les pistes mènent à l'impasse ; celle qu'on a baptisée madame Victoria continue d'attendre que quelqu'un prononce son nom. Aujourd'hui, la fiction prend le relais. À partir d'une série de portraits de femmes, Catherine Leroux décline les vies potentielles de son héroïne avec une grande liberté. D'abord nettes comme le jour, ses hypothèses plongent de plus en plus loin dans l'imaginaire, comme des flèches filant vers un point où la mémoire et l'invention se confondent, vers un minuit où tout est possible, jusqu'au dernier souffle.

Les libraires craquent

  • Un choix de notre libraire Eliane par la librairie Exèdre (l')

    Oui !

  • Une suggestion de Paméla Couture par la librairie Pantoute

    Il y a, dans Madame Victoria, de pures perles de prose poétique. Des éclats tellement forts qu’il faut poser le livre sur ses cuisses, fermer les yeux un instant, et savourer le goût des mots laissés dans la tête. Dans ce nouveau roman de Catherine Leroux, le lecteur traverse les identités solitaires et perdues de Madame Victoria, pauvre femme anonyme retrouvée morte en 2001 dans le stationnement de l’hôpital Royal Victoria, à Montréal. Les courts portraits, traversés d’une infinie douceur et d’un triste destin, laissent une roche au cœur. Mais si l’histoire est maniée d’une plume légère qui sait s’effacer, c’est indéniablement dans la façon de raconter que se trouve tout le potentiel incroyable de cette œuvre. Madame Victoria est un roman dont la poésie vous restera en tête. Longtemps.

  • Le meilleur de 2015 par la librairie Les libraires

    En 2001, le corps d’une femme est retrouvé près de l’hôpital Royal Victoria à Montréal. À ce jour, on n’a toujours pas réussi à identifier celle que l’on nomme « Madame Victoria ». Voilà le fait divers dont s’inspire Catherine Leroux pour échafauder son histoire. Comme tout est possible dans la fiction, elle invente des vies potentielles de cette inconnue, tristement anonyme et seule. Après l’ambitieux roman La marche en forêt et le somptueux roman Le mur mitoyen, Madame Victoria charme tout autant grâce à une écriture éclatante, envoûtante et tendre. Une œuvre sublime et poétique, comme toutes les œuvres de Catherine Leroux.
    - Alexandra Mignault, Les libraires

  • Le meilleur de 2015 par la librairie Les libraires

    Les ossements d’une femme sont retrouvés dans le stationnement de l’Hôpital Royal Victoria à Montréal en 2001. Elle porte sur elle un habit de l’hôpital; pourtant, personne n’est recherché, ni patient, ni employé. À ce jour, son identité demeure totalement inconnue. À partir du reportage qu’a réalisé l’émission Enquête sur le sujet, Catherine Leroux imagine les possibles vies de cette femme à la recherche de son histoire. Outre la richesse de la matière qui le constitue, le roman doit son envergure à l’immense talent de Catherine Leroux, une auteure que je suis résolument prête à suivre n’importe où.
    - Isabelle Beaulieu, Les libraires

Les libraires vous invitent à consulter

La nouvelle : naissance et reconnaissance de l’art du bref au Québec

Par publié le

Fréquemment dédaigné au profit du roman, en tout cas dans le monde des lettres francophones, le genre de la nouvelle a pourtant droit à ses lettres de noblesse. Loin d’être un succédané du roman, encore moins le texte inachevé de ce qui aurait pu être un grand projet, la nouvelle possède des propriétés aux vertus cardinales. Elle pourrait même figurer comme le genre le plus approprié à notre époque par sa forme brève qui va de pair avec le temps que l’on consacre aux choses. N’allons pas croire

Le grand départ du bus littéraire

Par publié le

Pour une cinquième saison, le merveilleux projet Lire vous transporte permet aux usagers du transport en commun de Montréal, soit dans les autobus de la ville ou dans une des trente stations de métro branchées, de télécharger le premier chapitre d’un livre québécois gratuitement. Si vous aimez votre lecture et désirez la poursuivre, il est possible de réserver en ligne un exemplaire dans l’une des quarante-cinq bibliothèques de la Ville de Montréal ou d’acheter votre exemplaire sur le site des L

Catherine Leroux en lice pour le Giller

Par publié le

Une excellente nouvelle pour l’écrivaine québécoise Catherine Leroux : elle se retrouve sur la liste préliminaire du Prix Scotiabank Giller, un prestigieux prix littéraire canadien. Et elle est la seule francophone à y figurer grâce à la version anglaise de son roman Le mur mitoyen (Alto), The Party Wall, publié chez Biblioasis et traduit par Lazer Lederhendler. Le mur mitoyen, un somptueux roman à l’univers envoûtant, explore les failles, les désirs et la complexité des êtres, les liens qui uni

Catherine Leroux remporte le Prix Adrienne-Choquette

Par publié le

Pour son édition 2016, le Prix Adrienne-Choquette couronne l’écrivaine Catherine Leroux pour son œuvre Madame Victoria (Alto). Cette distinction, remise depuis 1981 au meilleur recueil de nouvelles publié au Québec, s’accompagne d’une bourse de 1000$. Selon le jury, Catherine Leroux a « conçu une œuvre d’une grande cohérence dans sa diversité, en exploitant avec art les ressources de la forme du recueil ». Le jury a également louangé la qualité de son écriture : « Cette structure ingénieuse et

Le meilleur de 2015: nos 25 choix!

Par publié le

Encore cette année, l’équipe de Les libraires avait envie de partager avec vous ses meilleurs livres de l’année 2015. On s’est donc lancé le défi d’en choisir cinq chacun. Un défi quasi impossible : on l’avoue, on a tous essayé de tricher pour en ajouter quelques-uns de plus, on a souhaité augmenter nos choix à dix titres, etc. Comment se restreindre à cinq livres alors que cette année a été si foisonnante de lectures inoubliables!? Finalement, on a tranché, et l’on vous propose la liste de nos

Antoine Tanguay récompensé!

Par publié le

Le 30 novembre avait lieu, au Musée de la civilisation, la remise des Prix Excellence, arts et culture du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. C’est Antoine Tanguay, éditeur et fondateur d’Alto, qui a reçu le Prix du développement culturel du Conseil de la culture (Prix François-Samson). Ce prix vise à honorer une personne dont l’initiative récente a produit un impact significatif sur le développement culturel. La maison d’édition célèbre en 2015 ses 10 ans et

La liste préliminaire du Prix des libraires

Par publié le

Au Salon du livre de Montréal, l’Association des libraires du Québec (ALQ) a dévoilé la liste préliminaire 2016 du Prix des libraires du Québec. Nous devrons patienter jusqu'à la fin janvier pour connaître les finalistes dans chaque catégorie. Voici la liste préliminaire 2016 :   Catégorie Roman québécois La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles) Les maisons de Fanny Britt (Le Cheval d'août) Blanc dehors de Martine Delvaux (Héliotrope) Sèna de Françoise de Luca (Marc

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres